top of page

Showing Up: A Morning on my Mat




(Scroll down for English version.)


Emergence Matinale

 

Les palmiers se balançaient sous un ciel bleu clair, pas un nuage en vue. Je les regardais tout en entendant les oiseaux en arrière-plan chanter leurs chants mélodieux. Cette scène tropicale du Kerala (un État du sud-ouest de l’Inde) était vivante à tous points de vue.

 

Je venais de m'asseoir sur mon tapis de yoga sur le balcon supérieur de la maison où je vis pour le moment. Je ne savais pas pourquoi j'étais assise là, mais comme la plupart des matins, j'ai simplement déroulé mon tapis et j'ai attendu de voir ce qui en sortait. Je ne savais pas si j'allais faire des asanas (postures de yoga) ou méditer, ou autre chose. Aujourd’hui, l’envie était simplement de s’asseoir. Alors je me suis assise.

 

Au début, de nombreuses pensées étaient là, tourbillonnant. Ces derniers jours, beaucoup de choses étaient survenues, émotionnellement parlant, et j'ai senti qu'il était peut-être temps pour elles de sortir sous une forme ou une autre. Alors je me suis assise avec mes pensées, j'ai vu de nombreuses histoires surgir, la plupart de celles qui sont apparues étaient basées sur la peur. En décembre, peu de temps après mon arrivée en Inde, un événement majeur s’est produit dans ma vie. Cela s’est passé paisiblement et je sais que c’est pour le mieux, mais j’en ressens toujours les effets. Cela a déclenché une myriade de craintes, notamment d’insécurité quant à l’avenir.

 

Alors que j'étais assise là, immobile, le dos droit sans le moindre effort, comme si une énergie invisible me soutenait, j'ai commencé à surveiller ma respiration. Les émotions intérieures qui surgissaient étaient si profondes, si douloureuses que tout ce que je pouvais faire était de surveiller ma respiration et d'inspirer tout cela. Je suis restée très consciente des sensations dans mon corps. Je suis restée assise là et j'ai respiré. J'ai senti une relaxation commencer à me détendre, comme si quelque chose fondait en moi. Je m'abandonnais de plus en plus à la respiration. Rien d'autre à faire que respirer, ce qui se faisait sans le moindre effort de ma part, quelque chose « me respirait ».

 

J'ai compris qu'une partie de la peur que je ressentais était liée à l'insécurité financière ainsi qu'à la culpabilité de prendre la décision de vivre ma vie d'une manière qui me rend heureuse, ce qui rend mes proches pas très contents. C’est TRÈS difficile pour moi car j’ai toujours aimé plaire aux gens. Mais maintenant je sais que c'est impossible. Chacun décide d’être heureux ou non, cela n’a rien à voir avec l’extérieur. La VRAIE joie vient de l’intérieur et ne dépend de personne d’autre.

 

Alors que je m'asseyais et regardais la respiration, je voyais simultanément des histoires se dérouler sur l'écran mental, c'est alors que j'ai remarqué un schéma. Les mêmes choses sont revenues plusieurs fois auparavant, mais cette fois, c'était différent car j'étais très consciente que seule la peur créait les histoires. Puis, envahie par le désir d’une intervention divine, quelque chose s’est produit, j’ai commencé à prier. Quelque chose que je ne fais presque jamais, mais spontanément, j'ai crié silencieusement de l'intérieur.

 

​​Voici ce que j'ai prié :

 

Père/Mère (c'est ce que j'appelle le Divin), s'il vous plaît, révèlez-vous à moi dans toute votre gloire infinie. Je sais que c'est vous qui incitez cette prière, c'est vous qui respirez à chaque respiration. C'est vous qui avez peur, c'est vous qui créez les histoires. C'est vous dans le vent qui faites danser les arbres, c'est vous qui chantez à travers les oiseaux. S'il vous plaît, aidez-moi à me libérer de cette peur de ne pas pouvoir subvenir financièrement à mes besoins. S'il vous plaît, aidez-moi à vous voir dans TOUT, de la fourmi au singe, en passant par les membres de ma famille. Puis-je m'incliner devant vous sous toutes ces formes et dans chaque situation, puis-je voir que c'est vous et seulement vous. Puis-je avoir le courage de vivre une vie purement avec le cœur, de suivre là où l'amour me guide malgré ce que les autres peuvent penser, même s'ils ne sont pas d'accord avec moi ou me critiquent. Puissé-je m'établir dans le Silence intérieur qui n'est autre que vous.

 

Cette prière est venue du plus profond de mon être. J'ai alors senti mon corps prendre la posture “d'enfant”, à genoux, le ventre vers le tapis, les bras tendus vers l'avant. À partir de là, mon corps a commencé à trembler et de profonds sanglots ont jailli. J'avais l'impression que chaque cellule de mon corps pleurait, libérant quelque chose de très profondément enraciné, mes mains tremblaient et agrippaient le tapis.

 

C'est alors que j'ai senti une douce main sur mon dos. Mon cher ami était venu s'asseoir à côté de moi. Sa présence calme et silencieuse a aidé au processus de purge et j'ai pleuré encore plus. Cela a duré un moment pendant qu'il me caressait la tête et le dos. J'ai alors entendu une petite voix en moi me dire : « Tu n'es pas seule. » J'ai senti à ce moment-là que ma prière avait été exaucée et que tout allait bien.

 

Pendant tout cet épisode, je me suis sentie étrangement calme, c'était comme si la sagesse de mon corps avait pris le dessus et je ne faisais que la suivre, laissant tout ce qui devait surgir se manifester, se ressentir et se transformer. J’avais vraiment l’impression d’être purifiée au niveau énergétique.

 

Au bout d'un moment, je me suis assise et mon ami m'a prise dans ses bras. J'avais l'impression qu'un énorme poids m'avait été enlevé, un poids que je pense avoir porté toute ma vie et un poids qui avait peut-être aussi été porté par mes ancêtres. Une peur profonde du manque, un sentiment de ne pas être soutenue, seule, de devoir tout faire par moi-même. J'ai réalisé que j'avais appris ce dont j'avais besoin de tout cela et que maintenant tout se dissolvait.

 

J'ai réalisé par la suite que tout cela s'était produit simplement parce que je m'étais « présentée sur mon tapis ». J'ai donné à mon corps le temps de se poser et de ressentir pleinement ce qu'il y avait en moi. Cette « showing up - émergence » est la première et la plus importante étape de la guérison, car nous nous donnons le temps et l’espace pour être avec ce qui est sans le supprimer ou le rejeter.

 

Ces derniers mois ont été parmi les plus transformateurs de ma vie car je suis confrontée à des situations où j'ai l'opportunité de mettre en pratique les précieuses leçons que j'ai apprises de mes professeurs, guides et maîtres bien-aimés au fil des ans.

 

Je tiens à remercier chacun d'eux ainsi que mes élèves et mes chers amis qui m'ont tous tant appris. Je suis touchée et honorée de connaître chacun d’entre vous (vous savez qui vous êtes).

 

Chacun m'a aidé à vivre de plus en plus honnêtement dans le cœur, à vivre une vie qui est une expression de l'Amour Inconditionnel, une expression du Divin.

 

Bénédictions du Kerala.


----


The palm trees were swaying against a clear blue sky, not a cloud in sight. I was gazing up at them while hearing the birds in the background singing their melodious songs. The nature here in this paradise of a place (Kerala, a state in southwest India) was alive in every way.


I had just taken a seat on my yoga mat on the upper balcony of the house I am staying at. I did not know why I was sitting there, but like most mornings I simply rolled out my mat and waited to see what emerged. I did not know if I was going to do asanas (yoga postures) or meditate, or something else. Today the urge was simply to sit. So I sat.


At first many thoughts were there, swirling around. For the past few days many things had come up, emotionally speaking and I felt that it was maybe time for them to come out in some form or another. So I sat with the thoughts, I saw many stories being created, most of them I quickly saw were based on fear. Soon after coming to India in December, a major event took place in my life. It happened peacefully and I know it is for the best, but I am still feeling the effects of it. It has triggered a myriad of fears, especially insecurities about the future. 


As I sat there motionless, my back straight with no effort at all like an invisible energy was holding me up, I started to watch my breath. The inner emotions coming up were so deep, so very painful that all I could do was watch my breath and breathe into it all. I stayed very aware of the sensations in my body. I just sat there and breathed. I felt a relaxation start to loosen me up, like something was melting inside of me. I was surrendering more and more to the breath. Nothing else to do but breathe, which was happening with no effort at all of my own, something was “breathing me”.


I saw that part of the fear I was feeling had to do with financial insecurity as well as guilt about making decisions to live my life in a way that makes me happy, which is making other people close to me unhappy. This is VERY difficult for me as I have always been a people pleaser. But now I know that this is impossible. Each person decides to be happy or not, it has nothing to do with anything on the outside. TRUE joy comes from within and is not dependant on anyone else.


As I sat and watched the breath I saw simultaneously stories play out on the mental screen, it was then that I noticed a pattern. The same things have come up many times before, but this time it was different as I was very aware that it was only fear creating the stories. Then, overcome with a longing for Divine intervention, something happened, I started to pray. Something I almost never do, but spontaneously I silently cried out from within. 


Here is what I prayed:


Father/Mother (this is what I call the Divine), please reveal yourself to me in all your infinite glory. I know it is you prompting this prayer, it is you breathing each breath. It is you in the fear, it is you creating the stories. It is you in the wind moving the trees, it is you singing to me through the birds. Please help me to release this fear of not being able to provide for myself financially. Please help me to see you in ALL, from the ant, to the monkey, to my family members. May I bow to you in all these forms and in every situation may I see it is you and only you. May I have the courage to live a life purely from the heart, to follow where love guides me despite what others may think, despite that they may disagree or criticize me. May I be established in the inner Silence which is nothing else but you.


This prayer came from the very depths of my being. I then felt my body moving into child's pose- on my knees with my belly towards the mat, arms extended forward. From there my body started to tremble and deep sobs came up and out. I was like every cell of my body was crying, releasing something very deeply ingrained, my hands shook and gripped the mat.


It was then that I felt a gentle hand on my back. My dear friend had come and sat next to me. His calm, silent presence helped in the purging process and I cried even more. This lasted for a while as he stroked me head and back. I then heard a small voice within me say, “You are not alone.”  I felt at that moment my prayer was somehow answered and that everything was ok.  


During this whole episode I felt strangely calm, it was like the wisdom of my body had taken over and I was just following it, letting whatever needed to come up be seen, felt and transformed. It truly felt like I was being cleansed on an energetic level.


After some time I sat up and my friend took me in his arms. I felt like a huge weight had been lifted from me, one that I think I had been carrying around for my whole life and one that maybe had been carried by my ancestors as well. A deep fear of lack, a feeling of being unsupported, alone, having to figure everything out on my own. I realized I had learned what I needed to from it all and now it was dissolving. 


I realized afterwards that all of this happened simply because I had “showed up on my mat”. I gave my body the time to just sit and experience fully what was there inside of me. This “showing up” is the first  and most important step in healing, as we are giving ourselves the time and space to be with what is without suppressing it or rejecting it. 


These past few months have been some of the most transformative of my life as I am faced with situations where I have the golden opportunity to put into practice valuable lessons that I have learned from beloved teachers, guides and masters over the years.

 

My heart is full of gratitude for each one of them as well as my students and dear friends who have all taught me so much. I am humbled and honoured to know each and every one of you (you know who you are.) 🙂


You have all helped me to live more honestly from the Heart, to live a life that is an expression of Unconditional Love, an expression of the Divine. 


Blessings from Kerala.

Comments


Single Post: Blog_Single_Post_Widget
bottom of page