top of page

De-conditioning: Accepting the Thorns


(English version below.)

Que serait la vie si tous les contraires disparaissaient….


Depuis la naissance, on nous apprend que certaines choses sont bonnes ou mauvaises. Que si nous agissons d'une certaine manière, nous serons félicités, les gens nous sourient, nous donnent une tape dans le dos ou même nous donnent des bonbons ou nous emmènent au parc ou dans un endroit préféré.


Alors très tôt, sans même le savoir, nous commençons à agir de manière à plaire aux autres afin d'éviter d'être punis ou réprimandés ou de nous faire enlever quelque chose de cher parce que nous n'avons pas agi conformément aux souhaits de nos parents, professeurs, etc.


Ce bien et ce mal ou ce que j'appellerai ici le conditionnement, crée une situation où les gens grandissent en agissant d'une manière qui est en fait une copie des habitudes des autres (souvent maman ou papa). La liberté d'agir spontanément est perdue et rapidement nous nous inscrivons dans un moule créé par la famille et la société.


En raison de ce conditionnement profondément enraciné, des habitudes se forment qui créent de la rigidité (à la fois mentale et physique) et du jugement. Nous transmettons ensuite cela à nos enfants ou conjoints sous forme d'attentes. En voulant qu'ils fassent les choses d'une certaine manière, sinon nous ne sommes pas satisfaits et nous nous plaignons, nous harcelons, nous disputons, nous punissons, etc. En fin de compte, un conflit surgit soit entre les personnes, soit à l'intérieur si les émotions - en particulier la frustration ou la colère - ne s'expriment pas de manière saine (la communication et la sensibilisation sont essentielles).


Comment sortir de la boucle de ce conditionnement, des attentes et des déceptions/frustrations?


Souvent, nous essayons de faire des compromis, mais cela ne peut fonctionner que jusqu'à un certain point. Mais trouver vraiment la paix, c'est accepter la situation telle qu'elle est. Cela signifie accepter le conditionnement, les attentes, les sentiments de colère ou de frustration, tout accepter. Que tout soit tel qu'il est.


Lorsque nous faisons cela, nous prenons du recul et supprimons l'identification avec la situation, nous la voyons telle qu'elle est. Comme quand du café est renversé sur un nouveau tapis blanc. L'action est terminée, nous ne pouvons pas revenir en arrière et la changer, nous la nettoyons simplement et passons à autre chose. Maintenant, nous avons le choix de la façon dont nous réagissons lors du nettoyage. Nous pouvons être en colère d'avoir renversé le café (ou si quelqu'un d'autre l'a fait) ou nous pouvons simplement le nettoyer et accepter la tâche sur le tapis sans juger si c'est bon ou mauvais. C'est une tache sur un tapis, c'est tout.


Maintenant, si nous nous mettons en colère, c'est parfaitement acceptable, si nous restons conscients et ressentons pleinement l'émotion. Nous acceptons cela aussi, les émotions sont humaines, il n'y a rien de mal à la colère tant que nous l'exprimons de manière non violente (ex. crier/frapper un oreiller, se défouler sur la musique). Nous regardons la colère monter et se calmer. Nous regardons les pensées accusatrices surgir et disparaître, tout en étant conscient de celui qui est conscient. Celui qui est conscient des pensées est notre Soi, c'est l'écran vide sur lequel se déroule le film de la vie.


Cet écran (le Soi) n'est pas touché par les émotions, il est éternellement dans un état de profonde quiétude. Rien ne peut perturber cet état, qui est notre état d'être inné. Ne pas être dérangé à jamais dans toutes les situations, c'est l'illumination.


On se rend compte que les phénomènes changent tout le temps. Rien ne dure sauf cet état de Pure Conscience, « l'écran » sur lequel la vie se joue d'éternité en éternité.


Alors on observe. Nous veillons éternellement. Finalement, même l'action de regarder s'arrête et nous faisons simplement l'expérience de l'événement qui se produit pour toujours. Nous faisons l'expérience du fait que nous ne pouvons pas faire fonctionner nos organes, les yeux voient, le nez sent, ils le font. Nous ne pouvons pas faire fluctuer les marées, faire lever le soleil ou faire tourner la Terre. Nous nous asseyons donc dans la plus grande détente et expérimentons tout cela.


Le bien et le mal, le vrai et le faux se dissolvent. Plus de dualité. Plus de divisions. Plus de distinctions.


C'est du déconditionnement. C'est ce qu'un Maître aide les gens à expérimenter. Pas d'apprentissage (conditionnement), seulement désapprendre tout ce que nous avons accumulé au fil des années. Devenir nu comme un nouveau-né. Vivre tout comme si c'était la première fois, sans étiquette ni jugement.


À quoi cela ressemble-t-il ?


Vivre spontanément, être en connexion totale avec le corps. Manger quand on a faim, des aliments qui nous nourrissent vraiment. Dormir quand on est fatigué, prendre le temps de se reposer quand c'est nécessaire. Créer quand on est inspiré, faire de l'art ou de la musique et s'exprimer librement. Cela signifie que c'est ok d'avoir des tapis tachés (ou des vêtements d'ailleurs !), d'avoir une maison sale parfois, si vous n'avez pas envie de nettoyer pendant une semaine ou plus, de dire non à la fête d'un ami parce que vous n’avez simplement pas envie d’y aller. Cela signifie de rester silencieux quand vous n'avez pas envie de parler et de passer des heures à ne rien faire sauf à regarder par la fenêtre si ça vous plait.


Bien sûr, tous ces exemples seraient différentes en fonctionnes de chaque personne, mais en fin de compte, l'essentiel est :


VOUS ÊTES LIBRE D'ÊTRE EXACTEMENT COMME VOUS ÊTES.


Sri Nandanji, un grand maitre, m’a dit une fois qu'une rose est une magnifique fleur parfumée mais que sa tige est couverte d'épines. Les épines font partie de la vie, elles ne sont ni bonnes ni mauvaises, elles sont tout simplement. Acceptez et appréciez vos épines ainsi que votre parfum céleste, tous deux sont également divins.


Retraite de Yoga et Meditation, India Fev 2024: https://www.evoralameyse.com/indiaretreat


----


What would life be like if all the opposites disappeared….


Since birth we are taught that certain things are right or wrong. That if we act a certain way we will get praised, people will smile at us, pat us on the back or even give us candy or take us to the park or someplace special. So very early on without even knowing it, we start to act in ways that please other people so as to avoid being punished or reprimanded or having something special taken away from us because we did not act in accordance with the wishes of our parents, teachers etc.


This right and wrong or what I will refer to here as conditioning, creates a situation where people grow up acting in a way that is actually a copy of someone else (often mom or dad, or whoever the primary caregiver was). The freedom of acting spontaneously is lost and quickly we are fit into a mold created by well meaning family and society.


Because of this deeply ingrained conditioning, beliefs and habits are formed that create rigidity (both mental and physical) and judgment. We then pass this on to our children or spouses in the form of expectations. Wanting them to do things in certain ways otherwise we are not satisfied and we complain, nag, argue, punish etc. Ultimately conflict arises either between people or within ourselves, if emotions - especially frustration or anger - are not expressed in a healthy way (communication and awareness is key here).


How to get out of the loop of expectations and disappointments/frustrations? Often we try to compromise but this can work only up to a certain point. To truly find peace is to accept the situation as it is. This means accept the conditioning, the expectations, the feelings of anger or frustration, accept it all. Let it all be as it is.


When we do this we are taking a step back and removing the identification with the situation, we are seeing it as it is. Like when coffee is spilled on a new white rug. The action is done, we cannot go back and change it, we simply clean it up and move on. Now we do have the choice though of how we react while cleaning it up. We can be angry that we spilled the coffee (or someone else did) or we can just clean it up and accept the stain on the rug with no judgment that it is good or bad. It is a stain on a rug, that's all.


Now, if we do get angry that is perfectly alright, if we remain conscious of it and feel the emotion fully. We accept that too, emotions are human, it is ok to have them, nothing wrong with anger as long as we express it in a non-violent way, (ex. yelling into/hitting a pillow). We watch the anger arise and subside. We watch the thoughts of blame arise and disappear, all the while being aware of the one that is aware. The one that is aware of the thoughts is our Self, it is the blank screen that the movie of life is being played out upon.


This screen (Self) is untouched by the emotions, it is eternally in a state of deep tranquility. Nothing can disturb this state, that is our innate state of being. To be forever undisturbed in any and all situations is enlightenment.


Realizing that everything is changing phenomena. Nothing lasts except this state of Pure Consciousness, the “screen” that life is being played out upon from eternity to eternity.


So we watch. We eternally watch. Eventually even the action of watching stops and we simply experience the happening that is forever occurring. We experience the fact that we cannot make our organs function, the eyes see, the nose to smell, they just do. We cannot make the tides fluctuate, the sun rise or the earth turn they just do. So we sit back in utmost relaxation and experience it all.


Right and wrong, good and bad dissolve. No more duality. No more division. No more distinctions.


This is de-conditioning. This is what a Master helps people experience. No more learning (conditioning) only unlearning everything that we have accumulated over the years. Becoming naked as a newborn baby. Experiencing everything as if for the first time, no labels, or judgment.


What does this look like?


Living spontaneously, being in total connection with the body. Eating when you are hungry foods that truly nourish us. Sleeping when tired, taking the time to rest when needed. Creating when inspired, doing art and expressing yourself freely. It means it's ok to have stained rugs (or clothes for that matter!), to have a dirty house at times, if you don't feel like cleaning, to say no to a friend's party because you're tired. It means being silent when you don't feel like talking and spending hours doing nothing but looking out the window if that makes you happy.


Of course it will mean different things to different people, but in the end the bottom line is:


YOU ARE FREE TO BE EXACTLY AS YOU ARE.


Sri Nandanji (the master I have been working with in India) said to me once, a rose is a beautiful, fragrant flower but its stem is covered in thorns. Thorns are part of life, they aren't good or bad, they just are. Accept and appreciate your thorns as well as your heavenly fragrance, both are equally divine.


India Yoga and Meditation Retreat Feb. 2024


Single Post: Blog_Single_Post_Widget
bottom of page